.
-

Dupont de Nemours (Pierre Samuel). - Economiste né à Paris en 1739, mort en 1817 en Amérique, s'attacha au célèbre Quesnay, composa en commun avec lui plusieurs ouvrages, entre autres la Physiocratie (1768), se lia avec Turgot, qui l'appela, près de lui pendant qu'il était ministre des finances, partagea la disgrâce de ce ministre, puis fut rappelé aux affaires par Vergennes, et fut un des rédacteurs  du traité de 1783, qui reconnaissait l'indépendance des Etats-Unis. Député en 1789 aux Etats généraux par le bailliage de Nemours, il vota les réformes les plus importantes, mais il encourut la colère du peuple pour avoir combattu la création des assignats et s'être montré fidèle à Louis XVI

Soustrait à la mort sous  la Terreur par un ami qui le cacha, Dupont de Nemours alla chercher un refuge en Amérique, ou il fut fort bien accueilli. Il ne revint en France que sous le Directoire et fut du Conseil des Cinq-Cents. En 1814 il fut nommé secrétaire du gouvernement provisoire; mais après le rétablissement de Napoléon il retourna en Amérique. 

Dupont de Nemours a laissé une foule d'ouvrages sur l'économie, la politique, la physiologie, l'histoire naturelle, la physique générale. Outre la Physiocratie,  nous citerons la Philosophie du bonheur, où il fonde la morale sur une seule loi, aimer; de curieux Mémoires sur les animaux, où il prête aux brutes un  langage, une traduction en vers du Roland furieux, et d'intéressants mémoires sur Turgot. Il rédigea quelque temps le Journal d'agriculture. Il avait été nommé membre de l'Institut dès sa fondation.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.