.
-

Diogène de Babylone

Diogène le Babylonien ou de Babylone, philosophe grec, de l'école stoïcienne, né à Séleucie, mais désigné sous le nom de Babylonien. Sa vie nous est assez peu connue : nous savons seulement qu'il fut disciple de Chrysippe, et qu'il fit partie avec Carnéade et le péripatéticien /Critolaüs de la célèbre ambassade envoyée à Rome par les Athéniens à l'occasion du sac, de la ville d'Orope. Il mourut vers 150 av. J.-C. 

Diogène de Babylone est un des grands noms du stoïcisme. Sur la plupart des questions, il partageait les doctrines de son maître Chrysippe : les points sur lesquels il paraît avoir particulièrement insisté, ou s'être distingué des autres stoïciens, sont l'identité de Dieu et du monde; le siège de l'âme, qu'il plaçait dans le coeur; la conflagration universelle qu'il admettait dans sa jeunesse, mais dont il douta plus tard; la théorie du bien, qu'il définissait un absolu, directement connu en lui-même; la divination et l'astrologie, auxquelles il consacra tout un traité.

L'un des premiers parmi les stoïciens il s'occupa de casuistique, et il paraît avoir en quelques occasions fait fléchir la rigueur de la morale-stoïcienne. Il avait composé divers ouvrages, entre autres des traités sur la dialectique, sur la voix, sur la noblesse, sur les lois, etc. Il passait pour avoir été le maître de Carnéade en dialectique. (V. Br.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.