.
-

Danemark
Kongeriget Danmark

56 00 N, 10 00 E
Le Danemark est un Etat du Nord de l'Europe. Il est borné à l'Ouest par la mer du Nord, au Nord par le Skagerrak, à l'Est par le Kattegat et le Sund, au Sud-Est par la mer Baltique. Au Sud la partie continentale est séparée de l'Allemagne (Schleswig-Hostein) par une ligne idéale qui coupe la péninsule en allant de la mer du Nord au Petit-Belt (Lille Boelt); un pont traverse le Kattegatt entre Copenhague et Malmö.
-
Copenhague : l'Hôtel de Ville.
L'Hôtel de Ville de Copenhague, la capitale du Danemark. Source : The World Factbook.

Le Danemark, d'une superficie de 43,094 km², est composé de la moitié septentrionale du Jutland, de quatre grandes îles adjacentes : Seeland (Sjaelland ), Fionie (Fyn), Laaland (Lolland) et Falster, et d'un certain nombre d'autres, plus petites, dont Bornholm, à l'écart, plus à l'Est. Outre-mer, le pays possède en outre les Féroé et le Groenland, deux territoires auto-administrés.

Le pays est une monarchie constitutionnelle, qui se divise administrativement en 5 régions (Hovedstaden, Midtjylland, Nordjylland, Sjaelland, Syddanmark) depuis 2007. Les régions actuelles résultent de la fusion des 13 provinces qui existaient auparavant, et parallèllement les 271 anciennes municipalités ont été regroupées pour n'en former plus que 98. La capitale est Copenhague. Autres grandes villes : Odense, Arhus, Alborg. Population totale : 5,5 millions d'habiitants (2009).

Le sol du Jutland, formé par des alluvions, est très bas, le plus bas de l'Europe après celui des Pays-Bas (le point culminant, Yding Skovhoej, atteint à peine 173 m), uniformément plat et très fertile par places; de vastes landes sablonneuses, dont la constitution géologique est la même que celle des landes de Gascogne, occupent le Nord-Ouest; on y rencontre aussi des marais et des pâturages. 

Le littoral occidental a dû être en quelques endroits protégé par des digues contre l'envahissement des flots de la mer. En général, les côtes sont basses, plates, sablonneuses, tristes, sans végétation, bordées de dunes et de tourbières; elles sont parsemées de lagunes et découpées par un grand nombre de baies et de petits golfes ou fjords, dont les plus importants sont le Ringbiaebing Fjord et le Nissum Fjord, à l'Ouest, le Mariarger Fjord, le Randers Fjord, le Horsens Fjord, le Veite Fjord, le Kolding Fjord, etc., à l'Est. Le Liim Fjord, qui a deux entrées, l'une dans la mer du Nord, l'autre dans le Kattegat, a rompu la bande de terre qui les séparait et fait une sorte d'île de la portion septentrionale du Jutland. Le cap Skagen, qui se trouve à cette extrémité, marque la limite entre le Skagerrak  et le Kattegat. 
-

Carte du Danemark.
Carte du Danemark. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Le Danemark n'est arrosé que par de petites rivières côtières dont les embouchures constituent quelquefois des fjords étendus, mais peu profonds; la principale de ces rivières est le Guden-Aa, au cours sinueux, qui afflue dans le Kattegat. La mer du Nord communique avec la Baltique par le Skagerrak , le Kattegat et le Sund. La navigation de ces détroits est dangereuse. Dans le Kattegat, on rencontre les deux petites îles de Loesoe et d'Anholt. Entre la Suède et le Jutland, au Sud du Kattegat, se trouve l'archipel danois, composé de deux grandes îles et de plusieurs petites, entre lesquelles s'ouvrent des passages par où l'on pénètre du Kattegat dans la Baltique. Ces passages sont : 

  • Le Petit-Belt, entre le Jutland et l'île de Fionie, étroit, peu profond et dangereux; 

  •  
  • Le Grand-Relt, entre Fionie et Seeland, moins dangereux que le précédent;

  •  
  • Le Sund, entre Seeland et la Suède.
  • Outre Seeland et Fionie, l'archipel danois comprend encore : Samsoe au Nord de Fionie; Aerae, au Sud, et Langeland. au Sud-Ouest de la même île; Laaland et Falster, au Sud de Seeland, séparées l'une de l'autre par le Guldborg-Sund; Moeen, au Sud-Est de Seeland,séparée de Falster par le Groen-Sund; Amager et Saltholm, dans le Sund; enfin, en dehors de l'archipel, Bornholm, dans la mer Baltique. Ces îles, dont le sol est généralement constitué par un mélange de sable et de glaise, entrecoupées de nombreux canaux, sont pour la plupart fertiles, bien cultivées et verdoyantes. 

    Le littoral en est généralement plus élevé que celui du Jutland il présente un grand nombre de fjords profonds et étroits. Les rives de Seeland sont basses, mais éclatantes de verdure; cette île est la perle du Danemark. On y voit des forêts de hêtres, de beaux lacs et de riches campagnes. Toutes les côtes du Danemark abondent en poisson : hareng, morue, merlan, turbot, sole, maquereau, plie, saumon, etc., notamment le littoral Nord-Est de Seeland, le Lüm Fjord, le Grand-Belt et le Petit-Belt.

    Eu égard à la position du pays, le climat est loin d'être aussi rigoureux qu'on pourrait le supposer. Les extrêmes de température observés à Copenhague sont +33,7 °C et -23 °C. L'abondance des eaux et le voisinage de la mer le rendent très humide et très nébuleux; les ouragans sont fréquents. L'automne est la plus belle saison de l'année.
    -

    Danemark.
    Le Danemark vu de l'espace. Image : Nasa World Wind.

    La richesse minérale du Danemark est presque nulle et consiste seulement dans l'extraction de la marne pour engrais, dans l'exploitalion de dépôts d'argile, de kaolin, de tourbe et d'un peu de houille dans l'île de Bornholm. La végétation est favorisée par l'humidité de l'atmosphère; toutefois les forêts qui couvraient autrefois le Jutland ont presque disparu, excepté sur sa partie orientale où les essences prédominantes sont le bouleau, le chêne, le frêne et l'aune; on trouve aussi des bois peuplés de ces arbres en Fionie, dans les îles de Seeland, Falster et Bornholm; le genévrier, la myrtille, croissent sur les côtes. Les prairies, que le cultivateur agrandit sans cesse en desséchant les marais, sont comparables en fraîcheur à celles de l'Angleterre (Iles Britanniques). On cultive presque partout les céréales; le lin, le chanvre, le tabac et le sarrasin, la pomme de terre, la moutarde, le cumin, les plantes potagères : choux-fleurs, artichauts, asperges, melons. Dans les vergers, le pommier, le poirier, le prunier et le cerisier prospèrent. 

    Les grands animaux sauvages ont disparu, mais le renard, la martre, la fouine et surtout le rat se rencontrent encore sur le territoire danois, où, par compensation, pullulent les oies et les canards sauvages, les perdrix, les grives et les bécassines, ainsi que les lièvres; il y a des cygnes dans le Lüm Fjord et on trouve des eiders dans les fissures des rochers. Parmi les animaux domestiques, nous citerons les chevaux estimés du Jutland; ceux des îles sont de petite taille.

    .


    Etats et territoires
    [La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

    [Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

    © Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.