.
-

Hernan Cortez

Cortez ou Cortés (Hernan ou Hernando). - Conquistador, né en 1485 à Medellin (Extremadura), mort le 2 décembre 1547 à Castilleja de la Cuesta, près Séville. Fils d'un pauvre écuyer qui voulait en faire un homme de loi, il passa deux ans à l'université de Salamanque (1499-1501); on put constater plus tard qu'il avait bien profité de ses études il savait parler latin, écrire l'espagnol avec élégance et se défendre en vrai légiste; mais son esprit aventureux ne s'accommodait pas de la vie sédentaire. Rentré au foyer malgré ses parents, il y mena une vie orageuse, restant un jour enseveli dans les décombres d'un mur qu'il escaladait, recevant une autre fois une balafre ineffaçable. Il finit par s'embarquer (1504) pour Saint-Domingue (Haïti), dont le gouverneur Nic. de Ovando était de ses parents. Il chercha d'abord de l'or, fit ensuite preuve de bravoure sous les ordres de Diego Velasquez dans la campagne contre Anacoana, reçut en récompense une concession avec le greffe de la ville d'Azua et passa cinq ans à exploiter ses Indiens et ses terres. 

Après la réduction de Cuba, à laquelle il avait pris part comme officier, il obtint une concession dans cette île (1511), devint riche et fut nommé alcade de Santiago de Baracoa. Après avoir été brouillé avec Velasquez et deux fois emprisonné par ses ordres, il se réconcilia avec ce gouverneur en épousant une soeur de sa protégée, aussi ce dernier lui confia-t-il le commandement de la troisième expédition qu'il chargeait d'explorer les terres situées à l'Est de Cuba cependant quoiqu'il eût signé avec lui une convention en bonne forme (23 octobre 1518), il se ravisa et lui fit défendre de s'embarquer. Mais Cortez qui avait dépensé sa fortune en préparatifs, équipé plusieurs navires et déjà réuni des centaines d'hommes, passa outre, et, le 18 février 1519, partit de San Anton, la pointe la plus occidentale de Cuba, pour gagner le cap Cotoche situé à 200 kilomètres de là, sur le littoral opposé du Yucatan.
-

Portrait de Cortez
Hernan Cortez.

En 1519, Cortez aborda près de Tabasco au Mexique. Les Indiens de cette ville se soumirent aussitôt à lui, et il marcha sur la capitale du pays, Mexico, qui lui avait ouvert également ses portes et où l'empereur Montezuma le reçut avec égards. Vélazquez, jaloux de ses succès envoya contre Cortez une flotte nombreuse; mais elle fut battue et Cortez vainqueur ne s'occupa plus que de conquérir le Mexique. Il y parvint en peu de temps; mais il eut à réprimer de violentes insurrections, et souilla la conquête par d'horribles cruautés : pour garantie de la soumission des Mexicains, il avait gardé Guatimozin (Cuauhtemoc), gendre et héritier de Montezuma : il ne tarda pas à mettre ce prince à mort. Charles-Quint, en récompense des services de Cortez l'avait nommé gouverneur du Mexique; mais il fut peu après calomnié par des envieux et rappelé. Avant de quitter l'Amérique, il avait découvert la Californie et le golfe qui porte son nom (à l'époque : la mer Vermeille), 1535.

En 1541 il suivit encore Charles-Quint dans l'expédition d'Alger, dut se sauver à la nage dans la violente tempête qui désempara la flotte, et eut le chagrin d'être tenu à l'écart du conseil où fut décidé l'abandon de l'entreprise. Il mourut dans la disgrâce et l'on hésite à le plaindre de l'ingratitude dont il fut l'objet de la part des gouvernants et, longtemps après sa mort, de la part des Hispano-Mexicains qui profanèrent son tombeau (1823). 



En bibliothèque - H. Cortez, Relations épistot., 30 oct. 1520 (Séville, 1522);15 mai 1522 (ibid., 1523); 15 Oct. 15524; (Tolède,1525); 3 sept. 1526, dans Docum. ined. para la hist. de España (Madrid, 1842, t. IV), le tout reprod, par E. de Vedia dans Historiadores primit de Indias, Madrid, 1863, t. I, et, avec vingt-cinq autres docum., par P, de Gayangos, Cartas y relaciones de B. Cortés; Paris, 1866. - Escritos sueltos de Cortés formant le t. IX de Bilbl. histor de la Iberia; México, 1871. - Coleccion de docum. inéd. del archivo de Indias, t. II V, X-XVI, XXIII, XXV-XXX, XXXII, XXXV, XXXIX, XL. - Archivo mexicano; Sumario de la residencia tomada à D. F. Cortés, édit. par J. Lopez Rayon; México, 1852-3, 2 vol. - B. Diaz del Castillo, Hist. verdadera de la conquista de la Nueva-España; Madrid, 1632. - A. De Tapia, Fragm. publié par Icazbalceta dans Docum. para la hist. de México, 1866 t. II, où il y a d'autres pièces sur Cortés, ainsi que dans le t. I.

- Relazione d'un gentil'huomo di F. Cortés, dans le Rec. de Ramusio, 1556, t. III. - G. Fernandez de Oviedo, Hist. de las Indias, édit. par J.-A. de los Rios; Madrid, 1853, I. XXXIII, t. III.- B. De las Casas, Hist. de las Indias, I. III, ch. CXIV-CXXIII. - Fr. Lopez de Gomara, la Conquista de México; Saragosse, 1552. - Petri Martyris Angleri, De Orbe Novo decades octo; Alcala de Henares 1530. - B. de Sahagun, Hist. dela Nueva-España, I. XII dans le t. VI des Antiq. of México de Kingsborough, aussi édit. par Bustamante (México, 1829-30), qui a donné à part une édit. différente du même livre; ibid., 1840. - D. Duran, Historia de las Indias de Nueva-España; México, 1880 in-4, t. II. - J. Suarez de Peralta, Noticias histor. de la Nueva-España, publ. par J. Zaragoza; Madrid, 1878. 

- J. De Torquemada, Mon. ind.; Madrid, 1613. - Henrico Martinez, Repertorio de los Tiempos; México,1606. - A. de Herrera, Hist. gener. de los hechos de los Castellanos; Madrid, 1601-15,4 vol. - Ixtlixochitl, dans le t. IX de Kingsborough. - Solis, Hist. de la conquista de Mexico; Madrid, 1684. - Clavigero, Storia antica del Messico; Cesena, 1781, t. III. - Prescott, Conquest of Mexico, 1842, nouv. édit. par J. Foster Kirk, 1874; trad. de J. Navarro, avec notes et append. parJ-F.Ramirez; México, 1846,3 vol. et par J.M. Gonzalez de la Vega avec notes de L. Alaman; Mexico, 1844, 2 vol. - L.Alaman, Disertaciones sobre la hist de la republ. mejicana; Mexico, 1844-9, 3 vol.A. Helps, the Spanish conquest in America, 1855-61, 4 vol.; nouv. édit., New-York, 1867; et Life of Cortés, 1871. - Brasseur de Bourbourg, Hist. des nat. civil. du Mexique; Paris, 1859, t. IV. - Orozco y Berra, Hist. antiqua y de la conquista de México; México,1880, t. IV.H.- H. Bancroft, Hist. of Mex., 1885. - México a través de los siglos; Barcelone, 1889, t. I par A. Chavero; t. II par V. Riva Palacio.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.