.
-

Constantin VII, dit Porphyrogénète, c. à d. né dans la pourpre, fils de l'empereur Léon le Philosophe, naquit en 905, et fut proclamé empereur d'Orient en 912, sous la tutelle de sa mère Zoé. Devenu majeur, il abandonna le soin du gouvernement pour se livrer à la culture des lettres, des art et des sciences, et il laissa Romain Lécapène, son grand amiral, dont il avait épousé la fille Hélène, se déclarer son collègue. Hélène s'empara plus tard de l'autorité et accabla les peuples d'impôts. Constantin Porphyrogénète mourut en 959, et l'histoire accuse son fils Romain de l'avoir empoisonné. Il est auteur d'un traité de l'Administration de l'empire et d'une description des Thèmes, qui ont été insérés dans l'Imperium orientale de Banduri, Paris, 1711. Il a laissé plusieurs autres ouvrages, tous écrits en grec, entre autres une Vie de l'empereur Basile le Macédonien, qui se trouve dans la Byzantine, et deux traités sur la Tactique, que Meursius a publiés.
Constantin [VII bis], fils de Romain Ier, Lacapène, régna en Orient de 924 à 944, avec son père, son frère Étienne et Constantin Porphyrogénète, en sorte qu'il y eut quatre empereurs à la fois. Il fut envoyé en exil en 945, et y mourut.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.