.
-

Les Bituriges
Les Bituriges Vivici, Ubivisci ou Aquitani  sont un peuple celtique de Gaule occupant la langue de terre qui s'avance entre l'océan Atlantique et la rive gauche de la Garonne. Ils avaient pour voisins au Nord les Meduli et sur la rive droite du fleuve les Santones, à l'Est les Petrocorii et les Vasates, au Sud les Boiates (Boiens) et les Gocosates. 

Les Bituriges Vivisci ne sont pas mentionnés dans César, soit qu'il n'ait pas eu l'occasion d'en parler, soit que de son temps ce peuple n'ait pas encore habité les bords de le Garonne. 

En 28 avant notre ère, Auguste les ajouta avec treize autres peuples gaulois aux lbéro-Aquitains pour former la province d'Aquitaine. Leur capitale était Burdigala (Bordeaux), déjà alors port de mer et place de commerce d'une grande importante. 

On suppose qu'à une époque difficile à déterminer les Bituriges de l'Aquitaine se soin détachés des Bituriges du Berry pour émigrer vers l'embouchure de la Garonne, d'où ils ont poussé une pointe dans le Médoc; dans le Bordelais et assez avant dans les Landes. Cette émigration des Bituriges Vivisci s'est peut-être accomplie simultanément avec un détachement de Boii, qui étaient établis au confinent de l'Allier et de la Loire

Toujours est-il qu'au milieu des populations ibéro-aquitaines au sud de la Garonne, les Bituriges Vivisci et les Boii ou Boiates, leurs voisins, sont les seuls peuples qui soient de nationalité gauloise. Cette origine gauloise des Bituriges Vivisci était tellement bien marquée au IVe siècle encore, qu'au lieu de faire partie de la province de Novempopulana comme les autres peuples situés au sud de la Garonne, ils furent compris dans l'Aquitaine Seconde, dont Bordeaux devint la métropole. Au Ve siècle on a substitué le nom de la capitale à celui de la civitas; la nom des Bituriges Vivisci disparaît; à leur place nous trouvons la cité des Burdigalenses. (L. Will).

.


[Histoire politique][Biographies][Cartothèque]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.