.
-

Charles IV, roi d'Espagne, fils de Charles III, né à Naples en 1748, mort en 1819, succéda à son père en 1788 (L'Espagne au XVIIIe siècle). Prince faible et incapable, il fut sans cesse dominé par la reine Marie-Louise ainsi que par le favori de cette princesse, Manuel Godoy, prince de la Paix, et fut à la merci de tous les événements. En 1793, après l'exécution de Louis XVI, il déclara la guerre à la France; mais il se vit bientôt contraint de faire la paix et même de conclure avec la France un traité d'alliance offensive et défensive (Bâle, 1795). En conséquence de ce traité, il dut faire la guerre au Portugal et à l'Angleterre; cette dernière puissance lui fit éprouver un terrible échec à Trafalgar (1805) et lui enleva ses plus belles colonies.

Il devint ensuite le jouet de Napoléon. Acccablé du joug que lui imposait l'Empereur, il voulut se retirer en Amérique; mais la révolte d'Aranjuez, excitée par son fils Ferdinand (18 mars 1808), empêcha d'exécuter ce projet, et il se vit contraint d'abdiquer en faveur de ce fils; deux mois après, Napoléon, que les deux princes avaient invoqué comme arbitre, le forçait, dans l'entrevue de Bayonne, à rétracter cette abdication et à en faire une nouvelle en sa propre faveur (5 mai). Charles IV fut envoyé à Compiègne, puis il alla résider à Marseille (jusqu'en 1811) et enfin à Rome, où il mourut.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.