.
-

Bornéo
L'île de Bornéo est une grandes île dans l'archipel de la Sonde, partagée entre la Malaisie, l'Indonésie et le petit Etat qui y est enclavé de Brunéi

Située sous l'équateur, au Nord de Java, à l'Ouest de Sulawesi (Célèbes) et au Sud-Ouest des Philippines. Longueur du Nord-Est au Sud-Ouest 1200 km; largeur 560 km. Superficie 746.000 km². Les côtes de Bornéo offrent en plusieurs endroits des ports spacieux et commodes, surtout les côtes du Sud et de l'Ouest. 
-

Carte de Bornéo.
Carte de Bornéo.

Géographie physique de Bornéo.
La partie centrale de l'île, couverte d'épaisses forêts, aujourd'hui menacées, est formée par un réseau confus de chaînes de montagnes qui rayonnent vers les côtes. Leur point culminant, le Kinibalu, s'élève à une hauteur de plus de 4000 m. Du centre de l'île sortent aussi les divers cours d'eau qui l'arrosent et dont les principaux sont le Barito, le Capouas (Kapuas), le Pontianak, le Sambas et le Soukadana. Plusieurs lacs complètent dans l'intérieur le système hydrographique de cette île. 

Les ressources minérales.
Bornéo est riche en minéraux précieux et en diamants. Du côté de Landak on a trouvé un des plus gros diamants connus, il pèse brut 367 carats. Les mines d'or sont également nombreuses et abondantes dans resque toutes les parties de l'île, mais surtout dans Ouest. Les gisements sont presque à la surface du sol. L'exploitation de Montradock a produit jusqu'à 2730 kg d'or par an. Des mines de cuivre, d'étain, de fer existent en différents endroits; on y trouve aussi l'aimant naturel et l'antimoine. Mais les ressources minérales les plus importantes de Bornée restent la houille et surtout le pétrole, qui a fait la fortune de Brunéi.
-

Kampong Ayer, Brunei.
Le village de Kampong Ayer, dans le sultanat de Brunei (nord de Bornéo)
Source : CIA World Factbook.

Le climat.
Quoique située en plein sous l'équateur, les chaleurs y sont assez supportables, l'atmosphère étant constamment rafraîchie par les brises de mer et des montagnes ainsi que par les pluies fréquentes de novembre à mai. La température varie peu, elle oscille entre 28°C et 33°C . Les terres voisines des côtes sont très humides, marécageuses.

La flore et la faune de Bornéo.
Les productions naturelles sont nombreuses et dénotent une grande fertilité du sol. On y voit, on l'a dit, d'immenses forêts, riches en bois d'ébénisterie et autres tels que bois de fer, teck, ébène, etc. La muscadier, le sagoutier, le camphrier, la cannellier, le citronnier, le bambou et la canne à sucre abondent. On y récolte aussi des grains, du riz, principale culture vivrière, des patates, de l'igname et du coton.

Le règne animal n'est pas moins riche. On rencontre dans la partie Nord de l'île : l'éléphant, le rhinocéros et le léopard; le boeuf et le porc sauvages vivent dans les forêts; de nombreuses espèces de singes et parmi elles l'orang-outang, peuplent certaines les parties de l'île. On y trouve encore des cerfs en très grand nombre, des ours d'une petite espèce, le tapir, la salangane, l'abeille et le ver à soie. Sur les côtes on pêche plusieurs espèces de poissons, des crustacés et même l'huître à perles.

Histoire de Bornéo.
Bornéo fut découvert par les Portugais en 1318, ils s'y établirent, à Banjarmasin (Bandjir-Masin), en 1690, mais y furent remplacés par les Hollandais qui, déjà en 1643, avaient réussi à conclure un traité de commerce avec le souverain de Banjarmasin. Les Hollandais bâtirent un fort et établirent une factorerie à Tates, créèrent d'importantes relations commerciales avec la côte occidentale de Bornéo et parvinrent en 1780 à se faire céder une partie de l'île par le roi de Bantan. Enfin en 1823, ils fondèrent leur établissement de Pontianak, sur la côte Ouest, et s'emparèrent de territoires importants au Sud-Ouest de l'île.

Bornéo comptait alors un grand nombre de petits Etats, les uns vassaux des Hollandais, les autres indépendants. Les possessions hollandaises formaient deux résidences, celle de la côte Ouest, dont le chef-lieu était Pontianak, et celle de la côte Sud-Est dont le chef-lieu était Banjarmasin. 

Les principaux Etats indépendants étaient ceux de Brunei sur la côte Nord-Ouest, devenu protectorat britannique (1888) quand les Anglais se sont établis sur la côte dans la seconde moitié du XIXe siècle, de Kotti sur la côte Est et les possessions du sultan de Soulou, qui s'étendaient sur toute la partie Nord-Est de l'île.

Avec les indépendances, à l'exception de Brunéi qui est devenu progressivement un Etat à part entière entre 1963 et 1984, les diverses colonies ont été rattachées soit à la Malaisie (1957-1963), pour les possession anciennement britanniques, soit à l'Indonésie (1945-1949), pour celles qui appartenaient aux Pays-Bas. La partie indonésienne, la plus vaste (535.000 km²) a reprise le nom ancien de l'île, Kalimantan. La partie malaise se divise en un Etat fédéré, au Nord-Ouest, nommée Sarawak, et une autre au Nord, Sabah.



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.