.
-

Bonneville

Nicolas de Bonneville est un publiciste français, né à Evreux le 13 mars 1760, mort à Paris le 9 novembre 1828. Il s'était fait connaître par la publication d'un Nouveau théâtre allemand (1782, 12 vol.. in-8); d'un Choix de petits romans imités de l'allemand (1786, in-12), et d'une Lettre à Condorcet (1786, in-8), lorsqu'éclata la Révolution.

Il émit le premier, dit-on, l'idée de la formation d'une « garde bourgeoise » qui prit peu après le nom de garde nationale; fondateur d'une société, bientôt célèbre, connue sous le nom de Cercle social, dont l'imprimerie fut une des plus actives durant cette première période de la Révolution, il créa tour à tour la Bouche de fer; le Tribun du peuple (1790-1791); la Chronique du mois (1791) et le Bien informé (an V), auxquels collaborèrent Fauchet, Mercier et Bernardin de Saint-Pierre

Arrêté comme girondin en 1793 et relâché après le 9 Thermidor (La Terreur), il fut également inquiété sous l'Empire pour ses opinions libérales, emprisonné même, puis soumis à la surveillance de la police. Partisan des doctrines de Saint-Martin et des Illuminés, Bonneville fut aussi l'un des adeptes de la Franc-maçonnerie

Outre les traductions et les journaux cités plus taut, il a publié; les Jésuites chassés de la franc-maçonnerie et leurs poignards brisés par les maçons (1788, 2 parties in-8°); Histoire de l'Europe moderne depuis l'irruption des peuples du Nord dans l'Empire romain (1789-1792, 3 vol. in-8); De l'Esprit des religions (1791, 2 parties in-8); le Nouveau Code conjugal établi sur les bases de la Constitution (1792), annoncé en trois parties dont la première a seule paru; des Poésies (1793, in-8), où il ne craignit pas de flétrir les massacres de Septembre, etc. Il a traduit de l'anglais de Thomas Paine divers opuscules, entre autres : De l'origine de la franc-maçonnerie (1812, in-8). (M. Tourneux).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2017. - Reproduction interdite.