.
-

Bombelli

Rafaello Bombelli est un ingénieur et mathématicien du XVIe siècle, né à Bologne, a publié une Algebra, parte maggiore dell'Aritmetica, divisa in tre libri (Bologne, 1572 et 1579). Dans la préface de cet ouvrage, dédié à l'évêque de Melfi, il trace rapidement l'histoire de l'algèbre depuis Diophante, dont il avait entrepris la traduction, de concert avec un certain Pazzi, professeur de mathématiques à Rome, et qu'il a le premier fait réellement connaître en introduisant dans son traité tous les problèmes des quatre premiers livres de l'auteur grec et quelques-uns de ceux du cinquième. 

En parlant des algébristes modernes, Bombelli se prononce pour Cardan et Ferrari contre Tartaglia. Des trois livres de son ouvrage, le premier contient le calcul des radicaux et des quantités imaginaires; le second se rapporte à la résolution des équations; le troisième renferme les problèmes de Diophante. Bombelli expose méthodiquement tout ce qu'on savait de l'algèbre de son temps, et insiste notamment sur ce que la résolution des équations de degrés supérieurs suppose celle des degrés inférieurs. 

Son procédé, pour les équations du quatrième degré, a reçu le nom de règle de Bombelli; mais, en fait, il ne diffère pas de celui de L. Ferrari. Le principal progrès réalisé dans son Algèbre est relatif au calcul des imaginaires, + et - qu'il désigne par les noms de piu di meno et meno di meno. Sans d'ailleurs éclaircir le concept de ces quantités, il enseigne comment on doit, en général, opérer sur les grandeurs complexes, pour débrouiller les valeurs rationelles dans le cas irréductible de l'équation du troisième degré. 

Son procédé, très élégant et, bien supérieur à ce qu'avait déjà écrit Cardan sur le même sujet dans son De regula Aliza (1570), repose sur la remarque que,
si on pose , on doit avoir , rationnel, et qu'il en est toujours ainsi dans le cas irréductible de la formule de Tartaglia. (P. Tannery).

Sebastiano Bombelli est un peintre italien, né à Udine en 1631, mort en 1724, élève du Guerchin. Il travailla à Innsbruck pour l'archiduc Joseph et obtint la protection de l'empereur. Les musées de Brunswick, Vienne, etc., possèdent de lui quelques portraits (notamment celui du duc François de Médicis). Il avait la réputation d'un des meilleurs portraitistes de son temps. Il exécuta, d'après Véronèse et Tintoret, des copies célèbres et imita ces maîtres au point qu'on a pu, dit-on, confondre ses tableaux avec les leurs.
Pietro-Leone Bombelli est un peintre-graveur italien, né à Rome en 1737. Il a peint le paysage, a travaillé pour des manufactures de tapisseries et a gravé d'après les maîtres italiens de son temps.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2016. - Reproduction interdite.