.
-

La découverte du monde > Le ciel > Les constellations
Mythologie et histoire des constellations
La constellation de la Baleine
La Baleine (Cetus) est une constellation australe qui s'étend au Sud du Bélier et des Poissons. Elle touche au fleuve Eridan avec sa poitrine. Hévélius, dans son Prodromus asrtronomiae, y comptait 45 étoiles, Flamsteed 97. Dans la tête de la Baleine se trouve l'étoile Alpha de seconde grandeur, appelée Menkab, à la queue se trouve une étoile de même grandeur, appelée Diphda, enfin au cou se trouve une étoile changeante Omicron, appelée par Hévélius Mira Ceti, la Mervilleuse. Cette étoile passe périodiquenient de la seconde grandeur à la huitième, en même temps que du jaune au rouge.

Connue dans la nomenclature actuelle sous le nom de Baleine, cette constellation était appelée par les Anciens du nom générique de Cetos (Germanicus, Hipparque, Nonnus), qui convient a tous les gros poissons et aux monstres marins, de quelque espèce qu'ils soient. Aussi ces noms ont-ils varié.  

Théon l'appelle Therion, la bête féroce. Bayer prétend qu'on doit y peindre un Dragon marin, plutôt qu'une Baleine, et il ajoute, que c'est ce que l'on y voit, dans beaucoup d'anciennes sphères et d'antiques monuments déterrés à Rome. Les Hébreux l'appellent le Lion marin. Les astronomes arabes nomment cette constellation Elkeit (Scaliger), Elketos, ou  Elkaitos, noms qui dérivent du grec (Bayer, Riccioli). 

La constellation a porté encore d'autres noms : Behemoth, Kemmor (est-ce la Chimère?) Cetus, Pistrix, Balaena (dans les Tables Alphonsines), Draco, Leo, Ursus marinus, Canis Tritonis, Bellua, Monstrum marinum,  Magnum portentum, Pistris, Pristis, Orphos, Orphus, Orphas.
-

La Baleine dans l'Uranométrie de Bayer.
La Baleine (Cetus) dans l'Uranometria de Bayer.

La Baleine dans la mythologie

On dit de ce monstre, que c'est celui, que Poséidon envoya contre Andromède, et que tua Persée (Hyginus, Eratosthène, Théon) L'orgueil de Cassiopée, qui avait voulu le disputer de beauté aux Néréides avait excité le courroux Poséidon contre Céphée et Cassiopée, père et mère d'Andromède. Le courage, que montra Persée dans cette expédition, et l'énorme grosseur du monstre, qu'il tua, parurent mériter que leurs images fussent transportées au ciel (Hyginus). Ce monstre paraît encore menacer Andromède (Théon).
Les étoiles de la Baleine
Sur les cartes, Alpha, l'étoile la plus lumineuse des narines, se nomme Monkar Elkaitos et Menkar, Monkalekaitos, Minkaron. Celle de la queue (Bêta), Deneb Kaitos, Dhanbolkitosi, et celle du ventre (Dzêta), Baten Kaitos ou Batan el Kaitos; Batakaitos, Batnalkitosi. 

Ulugh-Beg appelle Gamma, la suivante des trois, qui sont à l'extrémité de la mâchoire, Caphal Gjeemâ (ou Kaffaljidhmah). Celle de la queue, dans la partie la plus boréale, Danab cetus Shemali, à la partie australe, Danab al Gjenubi, Wahwil al-Diphda al Thani. Aux nageoires est l'étoile Al-Naâman; on trouve à la queue, vers la bouche du Poisson austral, Al-Diphdaân, les deux Grenouilles. Naaman est au duel, et signifie, Struthiocamelus, l'Autruche. On trouve, dans certaines tables, les Autruches, qui sont quatre étoiles, appelées Alnaamath. L'étoile deuxième est Caph Algjedma. 

L'année de la Baleine

La constellation de la Baleine se couche au lever du Cancer et du Lion, et se lève avec le Centaure et les Gémeaux (Hyginus). (Ch. Dupuis).
.


[Histoire culturelle][Biographies][Constellations]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.