.
-

Artabaze

Artabaze est le nom de différents Perses :
Artabaze, fils de Pharnacès, général dans l'armée de Xerxès, où il commandait les Parthes et les Chorasmiens. Après la défaite de Salamine, il fut désigné pour occuper le Nord de la Grèce. Il protégea la retour de Xerxès jusqu'à l'Hellespont. Pendant l'hiver, il dut interrompre sa marche sur la Thessalie à cause de la révolte des Thraces sur la presqu'île de Pallène et il prit Olynthe; le siège de Potidée fut levé, après une perte considérable d'hommes, à cause des inondations et des sorties des assiégés. Il prit part à la bataille de Platées, après s'être uni à Mardonius qui avait, contrairement à son avis, résolu de trancher la question par les armes; en vrai Oriental, il voulait avoir le dessus par l'or et la corruption. Après la mort de Mardonius, il fit acte de véritable talent de stratège en ramenant l'armée battue à travers la Grèce et la Thrace, malgré les attaques des Briges, jusqu'en Asie. Comme satrape à Dascylion, il fut chargé par Xerxès de traiter avec Pausanias.

2° D'après Thucydide et Diodore, un autre Artabaze entreprit de soumettre l'Egypte révoltée contre les Perses, sous la conduite d'lnaros.

3° Un Artabaze joua un rôle prépondérant pendant près de quarante ans, sous Artaxerxès II Mnémon jusqu'à la fin du règne d'Alexandre. Il soutint le roi contre les satrapes révoltés, tels que Datames de Cappadoce. Sous Artaxerxès Ochus (355), il tenta de se rendre indépendant dans sa satrapie de l'Asie Mineure. Beau-frère des Rhodiens Mentor et Memnon, il se fit des auxiliaires de ses parents, ainsi que de l'Athénien Charès et du Béotien Panmeaès; mais le roi Ochus eut le dessus. Les détails de l'histoire sont assez obscurs. Artabaze s'enfuit vers Philippe de Macédoine; il retourna plus tard en Perse, et nous le trouvons l'un des derniers fidèles de Darius Codoman.  Il fut nommé satrape de la Bactriane par Alexandre le Grand. (J. Oppert).

Artabaze, ou Artavasd est le nom porté par plusieurs rois de la Grande-Arménie. Le plus célèbre est le fils de Tigrane, l'allié de Mithridate. Il  causa par ses perfides conseils le désastre de Crassus à Carrhes (53 av. J.-C.). Au cours d'une campagne contre les Parthes, il trahit Antoine; celui-ci envahit l'Arménie, le fit prisonnier et l'emmena à Alexandrie, où il fut décapité après la bataille d'Actium, par un caprice de Cléopâtre

Un autre Artavasd, placé sur le trône par Auguste, fut déposé et tué par les nobles arméniens.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2012. - Reproduction interdite.