.
-

Arnault

Antoine-Vincent Arnault est un poète français né à Paris en 1766, mort en 1834, se fit connaître au commencement de la Révolution par des tragédies républicaines, Marius à Minturnes, 1791, Lucrèce, 1792, qui eurent un grand succès, mais il n'en fut pas moins forcé d'émigrer pendant la Terreur

Il s'attacha de bonne heure à Bonaparte, l'accompagna en Égypte, fut chargé par lui du gouvernement des îles Ioniennes, puis devint conseiller de l'Université. Élu pendant les Cent-Jours membre de la chambre des représentants, il fut exilé par les Bourbons (1816), et ne put rentrer en France qu'en 1819. Admis à l'Institut dès 1799, il en fut exclu à la Restauration à cause de son attachement. à l'Empereur, y rentra en 1829 à la faveur d'une nouvelle élection, et devint, en 1833 , secrétaire perpétuel de l'Académie française
-

La Feuille, d'Antoine Arnault

« De ta tige détachée,
Pauvre feuille desséchée,
Où vas tu? - Je n'en sais rien. 
L'orage a frappé le chêne 
Qui seul était mon soutien. 
De son inconstante haleine 
Le zéphyr ou l'aquilon 
Depuis ce jour me promène 
De la forêt à la plaine, 
De la montagne au vallon.
Je vais où le vent me mène, 
Sans résister, sans crier; 
Je vais où va toute chose, 
Où va la feuille de rose 
Et la feuille de laurier. »
 

(A. Arnault).

Ses Oeuvres ont été publiés in-8 vol. in-8, Paris, 1824-1827. Outre Marius et Lucrèce, on y remarque Cincinnatus, 1795; les Vénitiens, 1799; le Roi et le laboureur, 1802; enfin, Germanicus, tragédie jouée en 1817 pendant son exil et qui donna lieu à quelques troubles; des poésies diverses, et des fables fort estimées. On a encore de lui une Vie de Napoléon, 1822, et les Souvenirs d'un sexagénaire, 1833.

Son fils (Lucien Émile), 17871863, est auteur de plusieurs tragédies : Pertinax, Régulus, Pierre de Portugal, Le dernier jour de Tibère. etc.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.