.
-

Antiochus III, dit le Grand, succéda à son frère Séleucus Céraunus, en 222 av. J.-C. Il s'occupa d'abord de faire rentrer dans le devoir plusieurs de ses généraux qui s'étaient déclarés indépendants; puis il ne songea qu'à reconquérir la partie de la Syrie qui avait été enlevée à Séleucus Callinicus par le roi d'Égypte; mais il fut battu par Ptolémée Philopator, près de Raphia (217 av. J.-C ), et obligé de rendre ses conquêtes. Ayant bientôt réparé ses pertes, il recommença la guerre, reprit les provinces de Syrie que conservait le roi d'Égypte, soumit l'Asie-Mineure et la Haute-Asie, et s'avança jusqu'en Inde. Maître de l'Asie, il passa en Grèce, sous le prétexte de secourir les Étoliens contre les Romains; mais ceux-ci le battirent aux Thermopyles (191), puis à Magnésie (190). Il n'obtint la paix qu'aux conditions les plus onéreuses. Il fut tué peu après dans l'Elymaïde, où il était allé pour piller un temple de Bélus, afin de s'acquitter envers les Romains (186). Il avait reçu à sa cour Hannibal, qui contribua de tout son pouvoir à l'armer contre Rome. (Séleucides).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.