.
-

L'Amazonie
L'Amazonie est un vaste  territoire de l'Amérique du Sud,  formé par le bassin du fleuve Amazone. Elle forme une immense plaine encadrée à l'Ouest par un vaste amphithéâtre semi-circulaire adossé à la chaîne des Andes; au Nord et au Sud, cependant, la ligne de partage des eaux est si peu nettement indiquée que le bassin de l'Amazone se confond avec ceux de l'Orénoque et du Paraguay : il en résulte qu'au Nord le Casiquiare unit l'Orénoque au rio Negro, affluent de gauche de l'Amazone, et au Sud, le Guapore, affluent du Madeira, et le Jauru, tributaire du Paraguay, prennent leur source dans une plaine qui, à l'époque des pluies, envoie ses eaux indifféremment dans les deux bassins.

D'immenses forêts, aujourd'hui de plus en plus menacées renferment d'importantes  richesses végétales : caoutchouc, cacao, bois de teinture et d'essences précieuses, quinquina, une infinité de plantes médicamenteuses.
-

Carte de l'Amazone.
Carte du bassin de l'Amazone. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le bassin de l'Amazone a une superficie de plus de 6 millions de km², plus de onze fois la France : depuis le 10e degré de latitude Sud jusqu'au 5e degré de latitude Nord. et comprend non seulement les plaines du Brésil traversées par l'Amazone, mais aussi une portion considérable des pays avoisinants (Pérou, Bolivie, Equateur, Colombie, Venezuela). 

Toutes les eaux qui ne se perdent pas par l'infiltration, ou par l'évaporation, ne trouvent d'écoulement dans la mer que par le lit de l'Amazone



Alain Pavé, Gaëlle Fornet, Amazonie, une aventure scientifique et humaine du CNRS, Editions Galaade, 2010.

L’Amazonie est une région mythique. Tout un imaginaire originel s’y rattache : forêt vierge, nature maximale, terre nourricière, harmonie de cette nature et des peuples premiers qui y vivent et qui en vivent. Mais l’Amazonie, c’est aussi et surtout une réalité : de vastes écosystèmes intertropicaux où vivent des populations humaines à l’heure de la mondialisation et des grands défis écologiques partagés par l’humanité toute entière. Véritable laboratoire à ciel ouvert, l’Amazonie est le meilleur endroit pour étudier la biodiversité des systèmes tropicaux, leur diversité humaine et sociale et pour imaginer des modes de développement originaux, éthiques et éco-responsables. D’où la décision du CNRS d’y implanter le projet Guyane, dédié à la biodiversité et au développement durable. Une grande aventure à l’échelle d’un territoire de recherche de 750 millions d’hectares : c’est l’aventure de ce projet que ce livre raconte… (couv.). 
2020993724
Hubert Prolongeau, Amazonie, une mort programmée?, Arthaud, 2009.
9782700301304
La mort programmée de l'Amazonie pourrait bien aussi annoncer la nôtre. Le poumon de la planète est malade. Plus grand bassin fluvial du monde, plus grand écosystème de la biosphère, plus grande réserve d'oxygène de la Terre, l'Amazonie est menacée. Aux trafics classiques (drogue, orpaillage, biopiraterie) s'ajoute le drame de la déforestation : extension des grands domaines et de l'élevage bovin, percement de routes, trafic de bois précieux, développement incontrôlé du soja (et bientôt des biocarburants), paupérisation et acculturation des peuples amérindiens. Il faut réagir. Vite. (couv.).

P. Tierney, Au nom de la civilisation, Hachette Pluriel, 2005. 



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.