.
-

Amalaric

Amalaric ou Amalric est un roi des Wisigoths d'Espagne et de Gaule, né en 502, mort en 531. Fils du roi Alaric ll et petit-fils du roi des Ostrogoths, Théodoric, par sa mère Théodegothe, Amalaric n'avait que quatre ans lorsque son père fut vaincu et tué à la bataille de Vouillé (507). Son jeune âge le fit alors exclure de la couronne et il fut emmené en Espagne où, quelques années plus tard, il fut rétabli sur le trône par son aient Théodoric, qui gouverna ses Etats sous son nom. Toutefois les historiens ne font dater le véritable avènement d'Amalaric que de la mort de Théodoric (526). La capitale du royaume des Wisigoths était alors Narbonne, les possessions espagnoles étaient confiées à un gouverneur. 

A la mort de Théodoric, un traité entre son successeur en Italie, Athalaric, et Amalaric attribua, en Gaule, au royaume des Ostrogoths tous les pays occupés par les Goths entre les Alpes et le Rhône, et aux Wisigoths les contrées de la rive droite de ce fleuve reconquises sur les Francs, par Théodoric, c.-à-d. toute la Septimanie avec une partie de l'Aquitaine. En même temps qu'il traitait avec son cousin, le roi des Goths d'Italie, Amalaric, pour se prémunir contre le danger imminent d'une invasion franque, sollicitait et obtenait des fils de Clovis la main de leur soeur Clotilde qui fut conduite en grande pompe à Narbonne. Il ne réussit par cette alliance qu'à ajourner le péril. 

Arien fanatique, Amalaric tenta vainement de convertir sa femme à l'arianisme; ardente catholique comme l'avait été sa mère, Clotilde fit prévenir ses frères des obsessions et des mauvais traitements dont elle était l'objet. A la tête d'une armée franque, Childebert marcha rapidement sur Narbonne, livra sous les murs de la ville une sanglante bataille au cours de laquelle Amalaric, d'après Grégoire de Tours, fut tué d'un coup de lance. Suivant d'autres témoignages, il aurait réussi à s'enfuir par mer à Barcelone et c'est là qu'il aurait trouvé la mort en débarquant au milieu de ses sujets espagnols, soulevés contre lui par Theudis, son lieutenant en Espagne, qui devint son successeur. 

Childebert livra Narbonne au pillage, ravagea la Septimanie et reprit la route de France avec sa soeur Clotilde fui mourut en chemin. (GE).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.