.
-

La Terre > Les parties de la Terre > Les continents et les îles > L'Afrique
Géographie physique de l'Afrique
L'orographie de l'Afrique
Aperçu Les côtes et les îles Géologie Orographie Hydrographie Climat, flore, faune
Il suffit de jeter les yeux sur une carte du relief de l'Afrique pour voir que grosso modo le continent présente : au Sud, dans sa partie la moins large, un plateau bordé de chaînes côtières médiocrement élevées; au Nord, dans la partie renflée, une vaste plaine qui va de la mer Rouge à l'Atlantique et autour de laquelle se distribuent de hauts massifs montagneux qui la séparent de la mer au Nord-Ouest, au Sud-Ouest et au Sud-Est. Notons toutefois que le plateau austral ne descend vers la mer par des terrasses successives que d'un côté seulement. Sa région montagneuse du Nord est réduite à l'Atlas, puisque l'on rattache les collines de la Tripolitaine et le plateau de Barka au Sahara. Par ailleurs, la plaine africaine est une haute plaine mouvementée. Il faut ajouter que la Somalie reste à peu près en dehors de ces divisions.
-
Relief de l'Afrique.
Le relief de l'Afrique.

La partie australe est dans l'ensemble beaucoup plus élevée que la partie septentrionale; dans celle-ci, de vastes plaines, quelques dépressions inférieures au niveau de la mer, des plateaux peu étendus, des massifs de montagnes isolés; dans celle-là, un vaste plateau à peine coupé par quelques grandes vallées et par les dépressions où se sont accumulées les eaux des lacs; au-dessus, de véritables chaînes de montagnes qui, jusque sous l'équateur, conservent toujours leurs neiges. La différence est encore plus marquée si nous opposons l'un à l'autre le Sud-Est et le Nord-Ouest. Une ligne tirée de l'embouchure du Congo à Massaoua laisserait au Nord-Ouest toutes les plaines de l'Afrique, moins les plaines côtières; au Sud-Ouest ses plus hautes montagnes supportées par un plateau mesurant 1000 à 1200 m d'altitude moyenne, plus de 6000 km de long, de Cape Town à l'Ethiopie, 1500 à 3000 km de large. La plaine du Nord-Ouest a également près de 6000 km de long, de l'Atlantique à la mer Rouge, sur 3000 de large avec une altitude de 200 à 500 m. Les montagnes qu'on y trouve la dominent de moins haut que les sommets éthiopiens et les volcans équatoriaux ne dominent le plateau qui leur sert de base commune.

D'une manière générale, on peut diviser l'Afrique en deux grandes régions : Afrique septentrionale et Afrique méridionale que séparerait à peu près le parallèle passant par le fond du golfe de Guinée. La partie septentrionale, comprenant près des deux tiers de la masse totale, peut se diviser en cinq grandes régions qui sont du Nord au Sud : 1° région de l'Atlas; 2° région du Sahara; 3° région du Sahel et du Soudan; 4° région du Fouta-Djalon avec la région des Kong, ou contrée montagneuse de l'Ouest; 5° région de l'Ethiopie avec la Somalie; 6° la partie méridionale ou Afrique australe (avec une portion de territoire au Nord de l'équateur) se compose principalement du Grand plateau austral qui parait s'étendre jusque vers le cours du Congo moyen et qui se termine à l'Est, à l'Ouest et au Sud par des bourrelets montagneux et par des terrasses descendant jusque sur les plaines côtières.

Massif de l'Atlas. 
L'Atlas occupe, des caps Rhir et Noun jusqu'au golfe de Gabès, une longueur d'environ 2800 km; sa largeur ne dépasse guère 300 km; plusieurs sommets, au Maroc, dépassent les 4000 m : djebel Toubkal (4167 m), Ouanoukrim (4080 m), Ighil Mgoun (4068 m). Ils appartiennent au Haut-Atlas, qui est orienté de l'Ouest-Sud-Ouest au Nord-Est. Ce n'est pas une chaîne continue, mais plutôt un système de montagnes, d'ailleurs assez simple. La partie occidentale a bien le caractère d'une chaîne, formant une délimitation nette entre les bassins hydrographiques du Nord et du Sud et dominée par une haute crête qui n'offre pas de graves solutions de continuité. Un des grands cols approche l'altitude de 3600 m; les sommets sont couverts de neiges éternelles et leur hauteur moyenne est de 3500 m. 
-

Carte de l'Atlas.
Carte de l'Atlas.

La moitié orientale de l'Atlas, située principalement en Algérie, est au contraire un plateau d'un millier de mètres d'altitude moyenne, dominé par quelques massifs de plus de 2000 m, l'Aurès (2328 m d'altitude maximum au djébel Chelia), l'Amour, le Djurjura, etc. On peut distribuer ces massifs en deux groupes principaux, le petit Atlas au Nord de la mer, le grand Atlas au Sud. Une partie des eaux tombées entre les deux Atlas se perdent dans des bassins fermés ou sebkhas. Le versant Sud du grand Atlas qui domine le Sahara ne donne naissance à aucun cours d'eau coulant d'une manière permanente à ciel ouvert. 

Principaux sommets de l'Atlas

Massif
Sommet
Altitude (m)
Haut Atlas Mont Toubkal
Djebel Ouanoukrim
Djebel n'Tarouyt
Djebel n'Zat
Anrhemer
Djebel Aksoual
Angour
4167 
4080
3996
3912
3892
3842
3616
Atlas central
(Moyen Atlas)
Ighil M'Goun
Djebel n’ Nig Oumassine
Djebel Tignousti
Djebel Ghat
Ouaougoulzat
Azourki
Djebel n'Anghomar
Djebel Erdouz
Djebel Tinergwet
Bou Naceur
Adrar Mkorn
4068
3883
3819
3781
3763
3677
3609
3579
3551
3340
3222
Rif Tidiquin 2448
Aurès Djebel Chelia 2328
Djurdjura Tamgout Lalla Khedidja 2312

L'extrémité orientale de l'Atlas couvre de rameaux souvent assez bas, la région du cap Bon à Gabès, en Tunisie. La zone côtière entre l'Atlas et la Méditerranée est assez large à l'Ouest (300 km), elle va se rétrécissant vers l'Est (200, 150, puis moins de 100 km) jusqu'à disparaître à peu près complètement. 

Dans son ensemble la région de l'Atlas qui forme l'angle Nord-Ouest de l'Afrique est une des plus favorisées, aussi bien par la géologie que par le climat. Elle est en tout cas complètement séparée du reste du continent et forme à ce point de vue une véritable île orographique.

Région du Sahara. 
Contrairement aux anciennes idées, le Sahara est accidenté dans certaines parties et renferme de véritables montagnes. Nous avons déjà dit à propos de la géologie combien il se lie à la région soudanienne au point de vue du relief du sol. Le trait essentiel est l'existence et l'étendue du plateau central-saharien, hautes terres granitiques et paléozoïques. Les hautes terres du Sahara sont situées au centre de la grande plaine de l'Afrique septentrionale. Limitées au par la dépression des chotts, au Nord-Est par une autre dépression qui les sépare du plateau de la Barka (500 m), elles vont au Nord jusqu'à la mer où l'on descend par des terrasses du haut des monts Ghourian (850 m). 

Principaux sommets du Sahara

Massif
Sommet
Altitude (m)
Tibesti Emi Koussi
Tarso Emissi
Tarso Ahon
Toussidé
Tarso Ouri
Ehi Timi Ouli
3445
3376
3325
3315
3150
3040
Hoggar Tahat
Tinra
Tizoûyadj
Hadedou
Oul
3003
2752
2702
2612
2602
Aïr (Azbine) Idoûkal n'Taghès
Adrar Tchirèlissene
2022
1892
Ennedi Plateau de Basso
Hadjer Mornou
1450
1310
Darfour Djebel Marra
Kirsin Tonga
3042
2799

Dans la Tripolitaine ces hautes terres, brûlées par le Soleil, sont désignées sous le nom d'hammadas. La hauteur moyenne du plateau est d'au moins 4 à 500 m. Mais il est dominé par de véritables montagnes; dans le Tibesti, l'Emi Koussi atteint les 3445 m; le Hoggar ou Ahaggar (prolongé au Sud par l'oasis d'Aïr ou d'Azben, au Niger), sans être aussi élevé, culmine au mont Tahat à 3003 m, et a bien des points situés à une altitude de plus de 1000 m. 

Ajoutons enfin que les hauteurs du Hoggar et du Tibesti se prolongent encore vers le Sus-Est en direction de l'Ennedi (1450 au plateau de Basso) et du plateau mamelonné du Darfour (3042 m au djebel Marra), qui sépare les plaines du Tchad et du Nil. 
-

Carte du Sahara.
Carte du Sahara.

Le plateau saharien est séparé de l'Atlas par une large et profonde dépression qui s'abaisse même en certains points au-dessous du niveau de la mer. On sait, en effet, qu'au pied même de l'Atlas saharien s'étend sur une longueur de près de 400 km la région des chotts (chott Melrhir, chott Djerid, etc.), dont le point le plus bas est à 31 m au-dessous du niveau de la mer. La plaine basse qui continue à l'Ouest la région des chotts est couverte en grande partie des areg ou erg, ces dunes de sable dont nous avons parlé. Elle va en s'élargissant jusqu'à l'océan Atlantique, à peine interrompue par l'îlot montagneux de l'Adrar des Iforas. Cette même plaine basse et déserte vient finir au Nord du Sénégal. Elle se rattache au bassin du Niger dont aucune élévation notable du sol ne la sépare. 

Le désert de Libye, à l'Ouest du plateau du Sahara central, s'étend jusqu'à la mer Rouge et aux contreforts du massif éthiopien. Une profonde dépression qui s'abaisse au-dessous du niveau de la mer en occupe la partie septentrionale; la partie la plus basse, forme une bande qui va presque du fond de la Grande Syrte jusqu'au Fayoum, au bord du Nil (l'ancien lac Moeris), en passant par l'oasis de Siouah (Ammon). Très basses aussi sont la chaîne des oasis parallèle à la vallée du Nil, et cette vallée elle-même, étroit sillon fertile tracé au travers du désert. Toutes les terres cultivables de la vallée en Egypte, et abstraction faite du delta, ne composent pas un total de 12,000 km². Au Sud de l'Egypte, le désert occupe toute la vallée et prend différents noms (désert de Nubie, de Korosko, de Baïoudta), mais cette plaine se rattache à la région du Nil.
-

Paysage de dunes, en Algérie.
Paysage de dunes en Algérie.

La région soudanienne. 
Le Soudan (ou la région soudanienne, pour éviter la confusion avec l'Etat du même nom) est une plaine accidentée qui s'étend du Fouta-Djalon et des monts Mandingues à l'Ouest jusqu'au massif éthiopien à l'Est. En ce qui regarde le relief du sol, il est intimement uni au Sahara, mais les différences créées par le climat et les conditions hydrographiques sont telles qu'il y a lieu de se conformer à l'usage et d'en faire une région distincte. Elle comprend trois parties assez nettement séparées : la plaine du Niger, la dépression du lac Tchad et la plaine du Nil. La plaine du Niger prolonge, avons-nous dit, celle du Sahara occidental; mais, tandis que le Sahara occidental est désert, et que le sel déposé au fond de la dépression d'el-Djof est une de ses richesses principales, la plaine du Niger arrosée par les eaux venues des monts de la Sénégambie est couverte d'une belle végétation. Une partie de cette région est d'accidentée par de petites montagnes plus ou moins rattachées à la région collinaire de la haute Guinée ou des plateaux ravinés comme ceux qui la distinguent de la région du lac Tchad. 

Le bassin du Lac Tchad.
La région du lac Tchad peut être considérée comme la partie centrale d'une cuvette dont le fond serait à moins de 300 m au-dessus du niveau de la mer. Les bords seraient représentés à l'Est par le plateau de Darfour, au Nord-Est par les monts de Tarso et de Tibesti, au Nord par le Hoggar et l'Azben (Azbine), à l'Ouest par les plateaux de Sokoto et de Kano, ces derniers assez peu élevés et profondément ravinés par les eaux. Au Sud-Ouest les montagnes entourent la profonde vallée de la Bénoué (220 m d'altitude), et avancent vers le lac Tchad. Au Sud-Est, les monts des Bongos, en Centrafrique, culminent à 1330 m (mont Toussoro). 
-

Carte de la plaine du Tchad.
Carte du Bassin du Tchad.

Les bords de la dépression du Tchad ne s'abaissent guère plus bas que 500 m; le point le plus bas de la plaine centrale, le fond de l'entonnoir, est le Bodélé, ancien lac desséché situé au Nord-Est du lac Tchad.

La plaine du Nil.
La plaine du Nil s'étend entre les montagnes de la zone équatoriale au Sud, de l'Ethiopie à l'Est, du Darfour à l'Ouest. Au Nord elle se relie de plain-pied avec le désert libyen à travers lequel elle se prolonge par l'étroite et fertile vallée du Nil. Le centre de cette région est Khartoum, où se rencontrent le Nil blanc et le Nil bleu; au Nord sont les déserts que nous avons énumérés; à l'Est la riche plaine d'alluvions du Sennaar (Sennâr), à l'Ouest le sol montueux du Kordofan (Kurdufân),enfin au Sud de Malakal (Soudan du Sud) les bas-fonds marécageux du Sudd, où se traînent le Nil blanc et ses grands affluents.
-

Carte de la plaine du Nil.
Carte de la plaine du Nil

Contrée montagneuse de l'ouest. 
Contrairement aux opinions anciennes, ce que nous continuerons d'appeler les Kong ne forment pas une chaîne ni même un massif homogène. On désignera simplement sous ce nom, que la géographie n'impose plus aujourd'hui, de petits reliefs qui vont du Niger au Sénégal, et séparent le bassin du Niger des côtes de l'océan Atlantique. Ces reliefs sont d'altitude assez inégale; dans le Fouta-Djalon la moyenne atteint un millier de mètres; les vallées sont profondes, les pics assez hauts; les principales sont le pic de Tamgui (1538 m) entre le rio Grande et les rivières qui forment le Sénégal, le mont Kakoulima (1011 m) un peu plus au Sud; le plus haut, le mont Mont Nimba, tout au Sud de la Guinée, a 1752 m et porte de la neige à la fin de la saison des pluies. Tout le pays des Mandingues à l'Est du Fouta-Djalon est également assez élevé. 
-

Carte de l'Afrique de l'Ouest (Golfe de Guinée).
Carte de l'Afrique de l'Ouest (Golfe de Guinée).

Les monts qui dominent la côte de Guinée se continuent au Nord-Est par les monts Saraga et à l'Ouest par les collines de moins de 500 m entre lesquelles passe le Niger. On ne peut guère y rattacher le massif volcanique du Cameroun, non plus que les montagnes du Soudan méridional. La zone côtière qui se déroule au pied des montagnes du Fouta-Djalon est assez large au Nord où la plaine du Sénégal se confond presque avec celles du Sahara occidental et du Niger. Elle est bien plus étroite au Sud de la Gambie et sur toute la côte de Guinée d'où on monte jusqu'aux montagnes par des gradins successifs. La plaine est basse et marécageuse au voisinage de la mer. Elle a sa plus grande largeur au delta du Niger et dans le voisinage.

Principaux sommets de l'Afrique de l'Ouest (Golfe de Guinée)

Massif
Sommet
Altitude (m)
Fouta Djalon Kakoulima
Kambo
Belakaniaré
1011
836
751
Monts Loma Loma Mansa 1945
Monts Droupole Mont Nimba
Mont Zo
Mont No
Mont Zan
Sangrou
1752
1144
1070
1066
1051
Cameroun Mont Cameroun
Mont Oku
4040
3011
Manengouba Mont Mekoua
Neshele
Lekwé Leloué
2703
2621
2485
Plateau de Bauchi Maisajeh Hill
Saiya Hill
Kuri
Pic Ziem
1593
1506
1447
1422

La Corne de l'Afrique.
La Corne de l'Afrique comprend  : 

1° des plaines (principalement la large plaine côtière de Somalie); 

2° un grand massif montagneux, que coupe, en deux régions de taille inégale, la vallée du Grand Rift : à l'Ouest et au Nord, on a les montagnes le massif Abyssin au Nord (Éthiopie et Erythrée), à l'Est les monts Ahmar, qui bordent le plateau éthiopien et se prolongent  au Nord-Est sous divers noms sur la côte Nord de la Somalie, le long du golfe d'Aden, et au Sud-Ouest par le massif du mont Batu (4307 m);

3° des plateaux (le plateau Ethiopien, prolongé vers l'Est par l'Ogaden, et s'étendant au Nord de monts Ahmar, en Ethiopie , en Erythré et à Djibouti, la haute plaine du désert Danakil). 

Carte de la Corne de l'Afrique.
Carte de la Corne de l'Afrique.

Le massif Abyssin est presque aussi bien délimité que celui de l'Atlas; mais à la condition de faire intervenir les considérations géologiques. Pour nous en tenir à notre point de vue actuel, on peut y voir soit un très haut plateau profondément raviné et déchiqueté par les eaux, soit un massif montagneux très compact. L'altitude croît du Nord au Sud; au Nord le plateau domine déjà de 1200 m la vallée de l'Aïnsaba; il atteint 1900 m dans le Hamasen, 200 dans le Tigré, près de 900 dans le Lasta et en a encore 2600 dans le Shoa. Le Simèn arrive à une moyenne de 3100 m et les points culminants plus de 4000 m (4620 m pour le Ras-Dejen); avec des cols de 3700 et 2900 m la partie orientale du massif est encore plus haute; son altitude moyenne est de 3200 m avec des crêtes de 4000 m seulement. Au centre le lac Tana est à 1829 m d'altitude. 

Principaux sommets de la Corne de l'Afrique (massif Ethiopien)

Massif
Sommet
Altitude (m)
Monts Simen Mont Ras
Ankwa
Kidis Yared
Mont Bwahit
Mont Hay
Inatye
Abieri
4553
4462
4453
4437
4125
4070
3750
Monts Bale Tullu Demtu
Mont Weshema
Mont Kawa
Somkaru
4377
4030
3830
3760
Kollo Amba Farit
Mont Loll
Cimbia
4270
4220
3900
Lasta Abuna Yosef
Muggia
Kosso Amba
Gavsigivla
4260
3950
3805
3777
Monts Arsi Mont Bada
Mont Kaka
Mont Chilalo
Mont Encuolo
4195
4193
4071
3805
Guna Mont Guna 4120
Choke Mont Choke 4100
Monts du Tigré Mont Dubbai
Sarenga
3941
3700
Monts d'Erythrée Soira 3018

Afrique australe. 
Si nous nous transportons dans l'Afrique australe, nous y trouvons un relief plus simple et dont les traits généraux sont mieux reliés entre eux. Tandis que la classification en régions était indispensable au Nord, il ne s'agit plus ici que de subdivisions destinées à faciliter notre exposé.

Les montagnes du Sud.
Les montagnes de la province du Cap (Afrique du Sud), qui servent de limite méridionale au plateau de l'Afrique australe, comprennent trois chaînes ou trois escarpements successifs, séparés les uns des autres par des dépressions plus ou moins profondes. Il y a là comme trois gradins parallèles à la côte Sud, par lesquels on monte des profondeurs de l'océan  Atlantique au banc des Aiguilles, puis à la côte et de là jusqu'aux monts Nieuweveld qui bordent au Sud le plateau central. 

La première série de montagnes que l'on trouve en partant de la côte n'a guère qu'un millier de mètres de haut : la montagne de la Table atteint 1082 m; sur bien des points on ne trouve pas de mont proprement dit, mais seulement les terrasses du plateau de Karrou (Karroo), ce plateau sans arbres dont l'altitude varie entre 900 et 1200 m et la largeur entre 100 et 150 km. Il est divisé en deux bandes de largeur inégale par les Zwarteberge (Montagnes Noires) et les Witteberge (Montagnes Blanches) parallèles à la côte. La partie Sud n'a que 30 à 50 km de large. La partie Nord en a une centaine; elle forme le grand Karrou. Il est dominé à l'Ouest par les monts Winterhoek (1085m) et Sneeuwkop (1930 m), à l'Est par les Winterberge (2380m) et Hogsback (1950m), qui le séparent de la mer. 
-

Carte de l'Afrique Australe.
Carte de l'Afrique Australe.

Ces montagnes peuvent être rattachées à la grande chaîne qui s'élève au Nord du Karrou, les monts Nieuweveld orientés de l'Est à l'Ouest, à peu près à la hauteur du 32e parallèle; ils sont prolongés à l'Ouest dans la direction de l'Atlantique par les monts Roggeveld, à l'Est par le Stormberg (2072m). Leurs plus hauts sommets ont de 2000 à 2500 m; le point culminant est le Kompassberg ou Spitzkop (2504m) compris dans le massif du Sneeuwberg qui est comme le noeud de tout ce système orographique et hydrographique. Au Nord des monts Nieuweveld, on trouve les plateaux des Bochimans ou Bushmen (1000 à 1100 m d'altitude), puis après la vallée du fleuve Orange (600m), le désert de Kalahari.

La région dite désert de Kalahari, qui est dans certaines parties une steppe plutôt qu'un désert et auquel nous rattacherons les plaines qui s'étendent jusqu'au Zambèze, reproduit en petit la disposition de la plaine de l'Afrique septentrionale, un désert sans eau, une dépression centrale formant un bassin fermé, de hautes chaînes côtières; la symétrie est assez grande. 

Principaux sommets de l'Afrique Australe

Massif
Sommet
Altitude (m)
Drakensberg Thabana Ntlenyana
Mafadi
Makoaneng
Njesuthi
Champagne Castle
Popple Peak 
Giant’s Castle 
Cathedral Peak 
Ben Macdhui
3482
3450
3416
3408
3373
3331
3315
3004
3001
Mulanje Mont Mulanje 3002
Nieweweld (Klein Swartberg) Seweweekspoortpiek  2325
Wolkberg  Ysterkroon 2126
Brandberg Königstein 
Mont Brandberg
2606
2573
Monts Auaz Moltkeblick
Stormberg
Oorlogstein
Auasende
2479
2424
2392
2344
Monts du Machonaland
(Manicaland)
Inyangani
Rukotso
Nyangui
2991
2404
2227

Les montagnes de l'Ouest.
Les chaînes côtières se rattachent à celles de la province du Cap. Le groupe occidental comprend : au Nord du Roggeveld, le Langeberg (1708 m au Welcome Kop), puis au-delà de l'embouchure du fleuve Orange, en Namibie, les monts Karaz (2202 m), des hauteurs de 1400 et 1600 m  dans le Namaland, puis, près de Windhoek, à la hauteur du tropique du Capricorne, les monts Auas, avec un sommet, le  Moltkeblick, à 2479 m. 

On arrive ensuite au plateau du pays des Damaras, avec, à l'Ouest, le curieux massif circulaire du Brandberg qui culmine, au Königstein, à 2600 m. Le plateau lui-même a une hauteur moyenne de 1800 m . Ce plateau mesure 300 km du Nord au Sud; il est étagé en terrasses et constitue le rempart occidental du plateau austral. Il s'étale au Nord et forme une sorte de haut pays réuni aux terrasses et aux montagnes d'Angola et du Congo
-

Namibie : le massif du Brandberg.
Le Brandberg vu depuis l'espace. Ce massif montagneux, l'un des plus hauts de Namibie
 (altitude : 2570 m) s'élève au coeur du Namib. Il correspond à l'affleurement d'une grande
intrusion granitique formée lors du refroidissement d'anciennes chambres magmatiques, qui ont
ensuite subi un processus d'érosion. Brandberg signifie "montagne en feu" en afrikaans, en 
néerlandais et en allemand. Des communautés végétales et animales se développent dans le 
Brandberg à haute altitude. On y trouve également des peintures rupestres préhistoriques, qui
décorent les parois de ses falaises abruptes. Photos : USGS.

Les montagnes de l'Est.
Les montagnes qui dominent à l'Est le plateau austral et le séparent de l'océan Indien comprennent, des Nieuweveld au Zambèze, deux groupes distincts. Le premier, qui se relie aux Nieuweveld par le Stormberg, est supporté par un haut plateau dont l'altitude va de 1600 à 2300 m; on y trouve les Witteberge et Calamba ou Drakenberg dont le plus haut sommet, le Thabana Ntlenyana, qui se trouve au Lesotho, a 3483 m d'altitude; le Mafadi, à la frontière du Lesotho et de l'Afrique du Sud a 3450 m. Elles s'abaissent assez rapidement quand on approche de la vallée du Limpopo (monts Murchison et Zoutpan). 

Au nord du Limpopo, nous ne retrouvons pas d'aussi hauts sommets; les montagnes sont nettement plus éloignées de la côte ; le plateau atteint jusqu'à 700 km de large. Il est couronné par diverses montagnes sans grande importance, les monts de Batoka, Mateppo à l'Ouest vers l'intérieur, Lupata (650 m), Moroumbala (1200 m) à l'Est vers l'océan Indien. 

Le nom des monts Lupata a été souvent étendu à tout l'ensemble des montagnes qui forment le rebord oriental du plateau austral au Sud de l'équateur. On le traduisait par Epine dorsale du monde. 

Du Kalahari aux Grands lacs.
Les steppes du Kalahari ont une altitude moyenne de 1100 m qui s'abaisse un peu dans la dépression centrale. Le lac Ngami, dans le delta de l'Okavango (au Botswana), est à 893 m au-dessus du niveau de la mer et les chutes Victoria dans la vallée du Zambèze sont encore à 812 m.

La partie septentrionale du plateau austral est comprise à peu près entre 18° et 30° de latitude Sud. Ses limites sont : au Sud la vallée du Zambèze, au Nord la plaine du Congo, à l'Est et à l'Ouest des montagnes qui le séparent de la côte. Mais, tandis qu'à l'Est ces montagnes s'étalent sur une telle largeur et prennent une telle importance qu'on peut les rattacher à la région des Grands Lacs, à l'Ouest, il faut y voir plutôt une succession de terrasses bordées de crêtes plus ou moins hautes s'abaissant par degrés jusqu'à l'Atlantique. 

Le plateau proprement dit se maintient à une altitude d'environ 1000 m; 1124 m au lac Bangouélo (Bangweulu), en Zambie; beaucoup moins au lac Nyassa (Malawi), 472 m. Les terrasses de l'Ouest ont une largeur de plus de 500 km, leur hauteur est, vers Bihé, du même ordre que celle du plateau, 1200 m; un peu plus au Nord, elle atteint 1600 m (par 10° S). Elles plongent à l'Est sur la vallée du Couango, large de 450 km et haute seulement de 350 m, et sont entamées transversalement par celle du Coanza (Cuanza). Toutefois, elles ne s'abaissent que lentement vers l'océan Atlantique, car les roches de Pungo-Andongo, au-dessus du Coanza, à 300 km de la côte, sont à plus de 1200 m d'altitude. Au Nord, on arrive au plateau granitique du Congo proprement dit, à travers lequel le fleuve du même nom s'est frayé un passage. 

La région des Grands Lacs.
La sierra Complida, la sierra do Cristal, les hauts plateaux de l'Ogôoué relient ces montagnes côtières au massif du Cameroun. Les hautes terres qui définissent à l'Est le plateau austral de l'Afrique sont parcourues par plusieurs chaînes de montagnes orientées du Sud au Nord, c.-à-d. sensiblement parallèles à la côte. Cette disposition est attestée par l'orientation des grands lacs Nyassa et Tanganyika. La longueur de cette zone est, en moyenne, de 1000 m. Nous y rencontrons successivement : immédiatement au Nord du Zambèze, les monts Moroumbala (1200 m); à l'Est du lac Chirva (600 m seulement), les monts Milandjé, qui ont une hauteur double (2440 m), et Zomba (2140 m). Au Sud du lac Bangouélo, des montagnes de plus de 2000 m; à l'Est, les monts de Babisa (2100 m); à l'Est du lac Nyassa, on descend vers la plaine côtière, dont la largeur est d'environ 200 km. 
-

Carte de la région des Grands Lacs (Afrique).
Carte de la région des Grands Lacs.

Toutes ces montagnes se rattachent, au Nord, à celles qui dominent les grands lacs équatoriaux, entre la plaine du Congo et la Tanzanie à l'Ouest, la vallée de la Rufidji au Sud, l'océan Indien à l'Est, la plaine du Nil et les montagnes qui rejoignent les plateaux éthiopien et somali, au Nord. La largeur moyenne de la bande côtière est, nous l'avons dit, de 200 km. Une première série de collines de 300 m environ en marque la fin; on s'élève assez rapidement aux véritables montagnes; ce sont, au Sud, les monts Roufouta et Roubéeho (1700 m); au Nord, les célèbres volcans du Kenya (Kenya) et du Kilimandjaro (Tanzanie), qui mesurent respectivement 5199 et 5895 m d'altitude. Ce sont les plus hautes cimes du continent.

Principaux sommets de la région des Grands Lacs

Massif
Sommet
Altitude (m)
Kilimanjaro Mont Kibo (Uhuru)
Mawenzi (Pic Hans Meyer)
5895
5148
Kenya Mont Kenya (Batian) 5199
Ruwenzori Mont Stanley (Ngaliema)
Mont Speke (Duwoni)
Mont Baker (Kiyanja)
Mont Emin
Mont Gessi
Mont Louis de Savoie
Pic Kihuma
5109
4890
4844
4798
4715
4667
4391
Meru Mont Meru 4566
Virunga Mont Karisimbi
Mont Mikeno
Muhavura
Bisoke
Mont Sabyinyo
Mont Gahinga
Nyiragongo
4507
4437
4127
3711
3634
3474
3470
Elgon Mont Elgon (Sudek) 4302
Aberdare Oldoinyo Lesatima
Mont Kinangop
4001
3902
Loolmalassin Mont Loolmalassin 3682
Monts Cherangany Nakugen 3530
Monts Mitumba Mont Mohi 3480

D'autres s'élèvent autour, presque aussi considérables : le  mont Elgon atteint 4321 m,  le Mawensi, 5149, le Meru, au dessus d'Arusha, 4566 m, etc., et, plus à l'Ouest, à la frontière de l'Ouganda et de la RDC, les monts Ruwenzori (5119 m, au mont Stanley). Au pied de ces montagnes sont les plateaux de l'Ousagara (1400 m), de Djagga, de l'Ousambara, avec des pics abrupts et des terres fertiles, l'Ounyamouési, un peu moins élevé (800 à 1200 m). 
-

Le mont Elgon, en Ouganda.
Le massif du mont Elgon, à la frontière de l'Ouganda et du Kenya.
Ci-dessous : une ascension du mont Stanley (massif du Ruwenzori).
(Photo : Mandala Travel; licence Creative Commons).
Congo-Kinshasa : le mont Stanley (Ruwenzori).

Tout autour de hautes montagnes; celles qui dominent au Nord-Ouest le lac Tanganyika atteignent  2500 m (le lac est à 773 m d'altitude seulement). A l'Ouest du lac Victoria, le monts Virunga atteignent, au Rwanda, les 4507 m (mont Karisimbi); le lac lui-même est à 1134 m d'altitude. Le lac Albert (Albert Nyanza), n'est plus qu'à 619 m d'altitude et le lac Kivu à 1480 m. En somme, un plateau de 1000 à 1500 m d'altitude, un peu plus élevé par conséquent que le plateau austral proprement dit, dont les cavités sont occupées par de grands lacs et au-dessus duquel s'élèvent de hautes montagnes, constituant des massifs presque isolés, tel est l'aspect que nous présente l'Afrique équatoriale dans sa moitié orientale.

Plaine du Congo. 
La plaine du Congo est située entre le grand plateau austral et la région soudanienne. Très fertile, très largement arrosée, elle est à un niveau peu élevé : dès Nyangoué, le Congo n'a plus que 425 m à descendre; si le lac Moëro est à 931 m et le Tanganyika à 773 m.
-
Carte de la plaine du Congo.

Carte de la cuvette du Congo.

Iles.
Les îles éparpillées autour de l'Afrique ne rentrent évidemment dans aucune des régions que nous venons de décrire. Toutefois, il faut dire que leur caractère volcanique leur assure une altitude très remarquable parfois. Le point culminant des Açores (Ponta do Pico Piquinho) arrive à 2351 m; le Pico das Torrinha, à Madère, n'en a que 122, mais le pic de Ténériffe (Pico de Teide) atteint à 3718 m; le Fogo, dans les îles du Cap Vert, à 2829; le sommet de Bioko à 3108; et dans l'océan Indien, le Piton des Neiges, à la Réunion, s'élève à 3011 m au-dessus du niveau de la mer. (GE).

Principaux sommets des îles d'Afrique

Archipel / île
Sommet
Altitude (m)
Canaries / Tenerife Pic de Teide
Pico de las Cabras
Chahorra
3718
3120
2865
Réunion Piton des Neiges
Petit Matarum
Grand Benard
Le Gros Morne
Piton De La Fournaise
3069
2957
2891
2755
2621
Bioko Pic Basile 3011
Madagascar Maromokotro
Andranofito
Vohimanga
2876
1752
1038
Cap Vert / Fogo


Cap Vert / Santo Antão
Pico do Fogo 


Pico da Cruz
2829


1585
Açores / Ilha do Pico Ponta do Pico Piquinho  2351
Tristan da Cunha Queen Mary’s Peak 
Mont Olav
2060
1967
Madère Pico Ruivo de Santana
Pico das Torrinha
11652
1222



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2015. - Reproduction interdite.