.
-

Le Valhalla

Le Valhalla ou Walhalla (c.-à-d. le Portique des Guerriers morts ou Halle-des-Occis) est le paradis des Scandinaves; c'est le palais d'Odin, où sont transportés après leur mort les héros tués à la guerre. Ce palais a 540 portes, par chacune desquelles sortent hait héros, suivis d'une foule de spectateurs, pour livrer des combats.

Chaque jour, de grand matin, ils sont éveillés par un coq; c'est le même dont les cris perçants doivent, au grand jour du bouleversement du monde, être le premier signal de I'approche des mauvais génies. Tous les jours, lorsqu'ils sont éveillés, les héros d'Odin se revêtent de leur armure, entrent en lice, et se taillent en pièces les uns les autres; mais dès que l'heure du repas approche, ils remontent à cheval tous sains et saufs, et rentrent dans le palais pour boire de la bière et de l'hydromel dans des crânes, et pour manger la chair du sanglier Serimner.

Quoiqu'ils soient en nombre presque infini, la chair de ce sanglier leur suffit; car chaque jour on le sert à table, et chaque jour il redevient entier. Il en est de même de la chèvre qui leur fournit l'hydromel; elle se nourrit des feuilles de l'arbre Lerada, et ses mamelles inépuisables fournissent à la consommation journalière des bienheureux. Odin s'assied avec eux dans la salle du festin, mais à une table particulière, où il ne se nourrit que de vin : les autres aliments qu'on lui sert sont distribués par lui à ses deux loups favoris, Geri et Freki.

Une foule de vierges, appelées Valkyries, servent les guerriers à table, et emplissent les coupes à mesure qu'elles sont vidées. Dans le même paradis, un cerf paît également les feuilles du Lerada et il coule de ses cornes une vapeur si abondante, qu'elle forme la fontaine de Vergelmer, d'où naissent les fleuves qui arrosent le séjour des dieux. (A.B.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2012. - Reproduction interdite.