.
-

Mnémosyne

Mnémosyne ou la déesse grecque de la mémoire (mnaomai = je me souviens), était, selon Diodore, de la famille des Titans, fille d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre), et soeur de Cronos et de Rhéa. On lui accorde généralement, dit le même auteur, le premier usage de tout ce qui sert à rappeler la mémoire des choses dont nous voulons nous souvenir, et son nom même l'indique assez.

On lui attribue aussi l'art du raisonnement, et l'imposition des noms convenables à tous les êtres, de sorte que nous les indiquons et en conversons sans les voir. Zeus devint amoureux, dit la mythologie grecque, de Mnémosyne, et s'étant métamorphosé en berger, coucha avec elle neuf nuits de suite, et la rendit mère des neuf Muses. Elle les mit au monde sur le mont Piérius, d'où les Muses sont nommées Piérides.

Elle avait une statue à Athènes, et une source lui était consacrée près de l'antre de Trophonios, où l'on voyait son trône. 

La statuaire antique la représente ordinairement enveloppée d'un grand manteau, sous lequel elle élève sa main droite vers le menton dans l'attitude du recueillement; ou bien assise, la tête penchée, une main cachée dans son sein, et un pied sur un escabeau.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2015. - Reproduction interdite.