.
-

Minotaure

Minotaure (personnage de la mythologie grecque). - Nom du taureau que Poseidon aurait envoyé à Minos et qui aurait inspiré à Pasiphaé, épouse du roi, l'amour insensé pour la satisfaction duquel elle aurait été aidée par Dédale, l'artiste légendaire. Relégué au fond du labyrinthe, il y fut égorgé par Thésée, conduit par le fil d'Ariane, qui, du même coup, affranchit Athènes sa Cité du tribut imposé, en punition du meurtre d'Androgée. 
-
Watts : Minotaure.
Le Minotaure, par G. F. Watts. (Tate Gallery, Londres).

Pour d'autres, le Minotaure, appelé simplement Tauros, était le fils de Pasiphaé et du taureau envoyé par Poséidon. Les Anciens, après avoir longtemps exploité ce mythe, aussi bien dans la poésie que dans les arts, à raison de son caractère fantastique et brutalement sensuel, cherchèrent à l'expliquer d'une façon plus humaine; ils faisaient de Tauros un général de Minos, avec lequel Pasiphaé aurait oublié ses devoirs, et que le roi aurait relégué dans une prison obscure, où Thésée l'aurait égorgé. 

La plupart des mythologues modernes voient dans le Minotaure une personnification solaire, comme Minos lui-même, et une transformation hellénique du Baal-Moloch des Phéniciens. L'art grec, dans ses diverses manifestations, a souvent représenté la lutte de Thésée contre le Minotaure; ce dernier y figure sous les traits d'un être humain à la tête de taureau. Le plus ancien monument de ce genre est un didrachme de Cnosos, ville de Crète, montrant d'un côté le labyrinthe, de l'autre le Minotaure, environné d'un demi-cercle de petites boules qui pourraient bien représenter les étoiles : un des surnoms du monstre était d'ailleurs Astérios.  Un sarcophage étrusque représente la naissance du Minotaure. Pasiphaé embrasse la statue d'une divinité, et Minos se détourne dans un mouvement de violente indignation. (J.-A. H.).
-

Minotaure archaïque.
Le Minotaure.
Statuette archaïque en
bronze. Musée du Louvre.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.