.
-

Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare. - Ce fut d'abord, sous le nom d'ordre de Saint-Maurice seulement, une sorte de société monastique qu'avait fondée en 1434, Amédée VIII, premier duc de Savoie et ensuite pape sous le nom de Félix V, avant de se retirer avec les nouveaux chevaliers sur le bord du lac de Genève, dans son château de Ripaille, où la vie n'était sans doute pas trop ascétique, puisque c'est de là qu'est venue l'expression faire ripaille. Négligé par les premiers successeurs d'Amédée VIII, l'ordre reçut une vie nouvelle, en 1572, d'Emmanuel-Philibert, qui l'employa à combattre les projets du protestantisme. Ce fut à cette époque que le pape Grégoire XIII y adjoignit l'ordre de Saint-Lazare, d'où il prit dès lors la dénomination d'ordre des Saints-Maurice et Lazare. Supprimé en 1802, lors de laréunion de la Savoie à la France, il fut rétabli après la chute de Napoléon et reçut alors de Victor-Emmanuel Ier de nouveaux statuts. Il se compose de cinq classes. La décoration est formée de la croix fleuronnée d'or, émaillée d'argent, de Saint-Maurice, entre les branches de laquelle s'étendent les quatre branches bifurquées vertes de la croix de Saint-Lazare de Jérusalem. Le ruban est vert. (V. d'A.).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.