.
-

Mâtanga

Mâtanga (Hindouisme). - Mot sanscrit synonyme de Tchandâla (hors caste), condition et nom du Bodhisattva, dans une de ses existences passées qui fait le sujet du Djâtaka 497. Mâtanga, cruellement battu par les gens de la fille d'un riche marchand de Bénarès, l'avait forcée de l'épouser et en avait eu un fils, puis il avait adopté la vie de religieux errant, après avoir, par un prodige, fait croire à la foule que sa femme était l'épouse du dieu Brahmâ, de sorte que cette femme recevait les plus grands honneurs.

Plus tard, son fils, qui ne le connaissait pas, l'ayant rencontré et traité avec dédain, en fut puni par une déformation hideuse, puis remis peu après dans son état naturel. Mâtanga, qui faisait la leçon à tous les orgueilleux, convertit aussi un brahmane ascète dont le mépris pour les gens de caste inférieure était poussé à l'extrême. Mais les brahmanes, coalisés contre ce docteur hors caste, le firent tuer comme magicien dangereux par le roi Medja, dont le pays fut ruiné par toutes sortes de fléaux en punition de ce crime. 

L'histoire de Mâtanga est une vive critique des distinctions de naissance et de l'organisation brahmanique des castes. (L. Feer).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.