.
-

Saint Martin

Martin (Saint), Martinus, fils d'un tribun militaire né en Pannonie, en 316, suivant Grégoire de Tours, devint catéchumène à l'âge de 10 ans et fut forcé d'entrer dans la carrière des armes à l'âge de 15 ans. 

Un jour, à une porte d'Amiens, il coupa son manteau en deux, pour en donner une moitié à un pauvre presque nu, qui lui demandait l'aumône. Il reçut le baptême à l'âge de 18 ans, se retira auprès de saint Hilaire, évêque de Poitiers, et entra dans les saints ordres. 
-

Saint Martin.
Saint Martin. Bas-relief scellé sur la façade
de l'église San Martino, à Venise.

Au retour d'un voyage en Pannonie, il se rendit à Rome en 360, dans l'espoir d'y rencontrer saint Hilaire, qu'il ne retrouva qu'à Poitiers. Il fonda un monastère près de cette ville, à Locociagum, auj. Ligugé. Il fut placé malgré lui, en 371, sur le siège épiscopal de Tours, et combatit le paganisme dans son diocèse.

Il confirma ses prédications par de nombreux miracles, et se fit appeler le grand Thaumaturge des Gaules. Pour fuir le monde, il vivait dans un monastère, qu'il avait fait bâtir près de Tours, et qui devint célèbre sous le nom de Marmoutiers. Il mourut à Candes en 400.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.