.
-

Les Maronites

Maronites, communauté chrétienne du Liban et de Syrie qui tire son nom de saint Maron, et provient des catholiques qui subsistèrent, au milieu de toutes les sectes qui fleurirent en Syrie au temps de ce pieux solitaire, mort vers 410. La langue syriaque s'est perpétuée dans leur liturgie. Ils tiennent leur constitution ecclésiastique de leur premier patriarche, Jean Maron, moine du monastère fondé par les disciples de saint Maron sur I'Oronte, qui vécut au VIIe siècle. L'hérésie des monothélites pénétra parmi eux vers le milieu du XIIe siècle; mais ils se rallièrent promptement et complètement à l'Eglise romaine. 

Leurs nombreux monastères suivent la règle de saint Antoine. Les évêques et les religieux sont obligés au célibat; les hommes mariés antérieurement à la réception des saints ordres peuvent entrer dans le clergé séculier. Les Maronites habitent, dans les montagnes du Liban, un territoire qui s'étend, du Nord au Sud de Tripoli à Saïda. Sous du protectorat de la France, à partir du règne de saint Louis, ils conservèrent leur indépendance jusqu'à la lutte suscitée, en 1845, par la politique anglaise entre eux et les Druzes, avec lesquels ils vivaient dans une sorte d'union administrative. 

Abandonnés à eux-mêmes par le gouvernement de Louis-Philippe, ils eurent à souffrir dans cette désastreuse campagne, autant de la partialité des troupes turques en faveur de leurs ennemis, que du défaut d'union et d'énergie chez leurs émirs et leurs cheikhs. 

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.