.
-

Joseph

Joseph (personnage de la Bible), fils de Jacob et de Rachel, né à Haran (Mésopotamie), était l'objet de la prédilection de son père. Ses frères, jaloux de lui, le livrèrent à des marchands ismaélites, qui eux-mêmes le vendirent à Putiphar, un des principaux officiers de Pharaon, roi d'Égypte Putiphar le mit à la tête de sa maison, et lui témoigna la plus grande confiance. Mais bientôt Joseph, ayant refusé de répondre aux désirs criminels de l'épouse de Putiphar, se vit accusé par cette femme d'avoir voulu la séduire, et son maître abusé le fit mettre en prison. Là, Joseph, inspiré par la sagesse divine, expliqua les songes de deux prisonniers qui étaient enfermés avec lui (le pannetier et l'échanson du roi), en leur annonçant leur destinée prochaine, et ses prédictions s'accomplirent. 

Pharaon, en ayant été instruit, le manda pour lui demander l'interprétation d'un songe effrayant qu'il avait eu lui-même et que personne ne pouvait expliquer : Joseph, en interprétant ce songe, lui prédit 7 années de disette précédées de 7 années d'abondance. Pharaon, charmé de sa sagesse, le choisit pour premier ministre, et le chargea de mettre en réserve le superflu des premières années pour l'époque de la disette. Quand ce dernier temps fut venu, Jacob, qui manquait aussi de grains, envoya ses fils en Égypte pour en acheter. Joseph se fit alors reconnaître d'eux, leur pardonna, les appela en Égypte avec leur père, et leur fit donner par Pharaon la terre de Gessen. Il gouverna longtemps l'Égypte, et mourut âgé de 110 ans laissant deux fils, Manassé et Ephraïm, qui avaient été adoptés par Jacob, et qui chacun donnèrent leur nom à une des douze tribus. (A19).



En bibliothèque - L'histoire de Joseph (à rapprocher du Conte égyptien des Deux Frères) a fourni de nombreux sujets de Mystères, de drames, de tragédies (notamment à l'abbé Genest et à Baour-Lormian), et celui d'un poème en prose de Bitaubé.
Joseph  (personnage de la Bible), époux de Marie. L'Evangile de Marc ne connaît pas le nom du père de Jésus de Nazareth; les Evangiles de Luc et de Mathieu lui donnent pour père, mais pour père putatif seulement, un personnage du nom de Joseph, qu'ils rattachent à la famille de David au moyen de généalogies d'un caractère artificiel, d'ailleurs inconciliables entre elles. Le culte de saint Joseph a pris un développement extraordinaire dans l'Eglise catholique des derniers siècles.

Suivant la tradition la plus ancienne, Joseph demeurait à Nazareth et vivait du travail de ses mains et du métier de charpentier. Il épousa la Marie pour être le gardien de sa virginité, et il lui était uni depuis trois mois quand il s'aperçut qu'elle était enceinte. Il voulut la renvoyer secrètement; mais l'ange de dieu lui apparut et lui révéla le mystère de l'incarnation divine. Obligé d'aller à Bethléem pour se faire inscrire dans le lieu d'où il était originaire, conformément à un édit impérial, il y fut témoin de la naissance de Jésus, dont il devint le père nourricier.

Joseph accompagna Marie à Jérusalem lorsqu'elle y présenta son fils au Temple, quarante jours après sa naissance. Il emmena l'enfant Jésus avec sa mère en Egypte, pour le soustraire à la mort dont Hérode le menaçait, et il les ramena l'un et l'autre à Nazareth après la mort d'Hérode. Le silence de la Bible autorise à penser qu'il était mort lorsque Jésus commença sa prédication. 

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2008. - Reproduction interdite.