.
-

Griffon

Le griffon (du latin gryphys) est un animal fabuleux de l'Antiquité, que l'on représentait avec le corps d'un lion, le bec crochu d'un oiseau de proie, les oreilles droites, les pattes garnies de griffes redoutables, deux ailes et une longue queue. Cet être imaginaire est sans doute un de ces symboles si communément employés en Orient, et dont nous ignorons la signification. 
-
Griffons de la Scuola San Marco, à Venise.
Griffons vénitiens : ci-dessus, sur la façade de la Scuola San Marco;
ci-dessous, sur celle de la basilique Saint-Marc. © Photos : S. Jodra, 2012.
Griffon de la Basilique Saint-Marc, à Venise.

L'idée du griffon est vraisemblablement née en Inde, d'où elle passa en Perse, et plus tard en Grèce, où on lui attribua une existence réelle. Hésiode, au VIIIe siècle avant notre ère, est le premier auteur grec qui en parle. Aristée (560 ans av. J.-C.), dans son poème des Arimaspes, en fait le gardien des mines d'or dans les contrées hyperboréennes. Hérodote et Elien le mentionnent également.
-


Relief en pierre représentant un griffon (art hittite, IIe millénaire).


On trouve le griffon figuré, quoique sous des formes assez variées, sur les vases peints les plus anciens, ainsi que sur une coupe d'airain exécutée à Samos vers 640 av. J.-C. Ce monstre était représenté sur le casque de l'Athéna de Phidias, sur les monnaies d'Abdère. Enfin, dans quelques arabesques antiques, on le voit attelé aux chars des dieux. Le griffon était consacré à Apollon.

Au Moyen âge, la croyance à l'existence de cet être imaginaire était généralement répandue. II prit place en outre parmi les figures héraldiques la plus souvent employées. Dans le blason, on le représente ente moitié aigle, moitié lion. Lorsqu'on emploie le griffon comme porte-écu, il a toujours la queue basse.

Aujourd'hui on donne le nom de Griffon à certains chiens et à une espèce de vautour.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.