.
-

Ex-voto

L'habitude de suspendre dans certains lieux consacrés des objets quelconques en accomplissement d'un voeu (ex-voto) ou en reconnaissance d'une grâce obtenue, remonte à une haute antiquité. Les Anciens déposaient dans les temples, après le combat, leurs glaives ou leurs boucliers; les athlètes vainqueurs y suspendaient leurs couronnes et leurs trophées; les femmes leurs voiles, leurs ceintures et même leurs chevelures. 

Tout le monde sait quelles richesses la piété des fidèles avaient enfouies dans des sanctuaires comme ceux de Zeus à Dodone, d'Apollon à Delphes et d'Artémis à Ephèse. Cet usage se se retrouve dans la Gaule romaine, et les fouilles des archéologues ont fait découvrir des temples remplis d'ex-voto de pierre, de marbre ou de terre cuite, notamment à Toulon-sur-Allier, à Châtillon-sur-Seine, à Villers-Saint-Frambourg (Oise), etc. 
-

Ex-voto gallo-romain.
Ex-voto gallo-romain découvert dans l'Allier.

Depuis la propagation du christianisme, l'usage des ex-voto se popularisa encore, surtout dans les églises dédiées à la vierge Marie. Les marins suspendent encore dans certains sanctuaires vénérés par eux de petits navires ou des tableaux représentant les naufrages auxquels ils ont échappé. Dans d'autres églises, ce sont des bras, des jambes, des yeux, des seins de femme en cire ou en argent, des béquilles, etc., rappelant les maladies dont on croit avoir été guéri par l'intervention du patron du lieu. 

Ex-voto gallo-romains.
Ex-voto gallo-romains (Allier et Seine-Maritime).

Dans certaines régions, notamment en Franche-Comté, et surtout dans les pays méridionaux, tels que la Corse, l'Italie et l'Espagne, on rencontre souvent des pietà, sorte de petites images de saints dans des boîtes vitrées appliquées à un arbre ou à une muraille et près desquelles on place des offrandes. Dans certaines sociétés, on a aussi l'habitude de suspendre en guise d'ex-voto des linges ou des trophées aux arbres du voisinage. 

 -
Varanasi : offrandes à Shiva.
Ex-voto au pied d'un arbre, à Varanasi (Inde). Photo : © Serge Jodra, 2011.

On peut aussi faire rentrer dans la série des ex-voto les verrières au bas desquelles les donateurs se faisaient représenter agenouillés et tenant à la main leur offrande, ainsi que les plaques commémoratives placées dans les églises et rappelant les grâces obtenues. 

Nous croyons inutile de citer ici les sanctuaires chrétiens les plus renommés par le grand nombre d'ex-voto ; presque toutes les églises en vogue sont d'ailleurs encombrées de ces témoignages de la piété et de la reconnaissance des fidèles. (Vicomte de Caix de saint-Aymour).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.