.
-

Chaise curule. - On désigne sous ce nom un siège en forme de pliant qui était à Rome le privilège de certains magistrats, des magistrats dits curules (consuls, proconsuls, préteurs, propreteurs, édiles curules, dictateurs, maîtres de la cavalerie, décemvirs). 

La chaise curule était le symbole du pouvoir judiciaire. L'usage en fut apporté d'Etrurie à Rome, en même temps que les autres insignes de l'autorité, à l'époque des rois, et primitivement il semble que la chaise ait été fixée sur le char du haut duquel le chef de l'État rendait la justice (d'où le nom de curules dérivé sans doute de currus).

A l'origine, le siège était en bois avec des incrustations d'ivoire; plus tard, on le fit en métal ou en bois revêtu d'une enveloppe de bronze avec des ornements d'or on d'argent. La sella curules est souvent représentée sur les monuments; elle figure notamment sur quelques monnaies de la République romaine, en souvenir des hautes chartes officielles exercées par les ancêtres du magistrat monétaire. (J. M.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.